Un extrait de Bio S.E. s1e2, La Fiancée d’Orion

J’ai bien travaillé aujourd’hui. J’entre enfin dans le cœur de ma série, c’est-à-dire que mon héroïne, Stella est en contact avec un Converti, les hybrides animal-plante-machine qui peuplent mon univers.

Pour vous mettre dans le contexte, le deuxième épisode de cette série, L’Arrangement La Fiancées d’Orion, est écrit depuis le mois de février. Cependant, mon éditeur m’a suggéré d’inclure une scène avec les fameux Convertis, puisqu’ils forment l’essentiel du concept de la série et qu’ils ne réapparaissent pas avant un bout de temps dans les plans. Au début, j’ai été un peu embêtée, mais, avec le recul, je crois que c’est une excellente idée! J’ai eu en tout cas beaucoup de plaisir à écrire cette scène, et j’ai très hâte de la soumettre à vos yeux avides.

En voici un petit bout tout frais, écrit il y a quelques minutes. Attention, c’est très chaud.

Finalement, le pistil relâcha dans son cul sa sève brûlante qui se mit à couler par flots hors du cockpit. Il commença à se rétracter, et Stella comprit son erreur. Les convertis recevaient les commandes de leurs pilotes à travers les pistils sexuels. Si ceux-ci se retiraient, la pilote perdait tout contrôle sur la bête. Tirant sur les étriers, elle suivit le pistil dans son mouvement. En s’accroupissant ainsi, elle enfonçait le deuxième encore plus loin en elle, mais elle n’avait pas le choix. Elle ne pouvait qu’espérer que son entraînement lui permettrait de le supporter.
La sève coulait maintenant à petits flots des multiples membres qui se frottaient contre sa peau. Elle sentait le liquide chaud glisser dans ses cheveux, sur son visage, son ventre, jusque sur sa chatte distendue, comme une cire chaude qu’on aurait versée sur sa peau. Maintenant que les pulsations avaient cessé dans son derrière, Stella parvenait à se contrôler. Elle tenait toujours les deux pistils fermement. Avalant encore un peu de sève, elle se dit qu’elle n’avait plus qu’à attendre et regarder aller.

Ce n’est pas édité, et ça ne paraîtra certainement pas comme cela. Déjà, je trouve qu’il y a quelques répétitions gênantes. Peut-être même que ce passage sera rayé en entier. Mais bon, le spontané a aussi son charme (surtout quand il est question d’érotisme).

Je ne sais pas encore quand il sortira. Pour vous tenir au courant, rien de mieux que de vous inscrire à mon compte Twitter.   La collection Les Chemins secrets a sa propre liste de diffusion, et propose les promotions en primeur. Je peux vous dire d’avance qu’il y en aura une grosse pour la sortie de L’Arrangement.

Parlant de promotion, le premier épisode, L’Examen médical, est gratuit sur Smashwords pour quelques jours encore de manière permanente. Si vous voulez partager mon univers, c’est l’occasion rêvée!

Laisser un commentaire