«Oui, mon colonel» est enfin sorti

Je suis un peu déçue de la prévente. J’ai trouvé ces quatre semaines très longues, et aucune boutique n’a été assez rapide pour mettre «Oui, mon colonel» au catalogue à temps. À part Barnes and Noble où, il faut bien dire, je n’ai jamais vendu quoi que ce soit.

Alors en attendant de le iBookstore, Kobo et la FNAC se bougent les fesses (et mon éditeur, parce que le livre n’est pas encore sur son site au moment d’écrire ces lignes le livre est maintenant en ligne), voici toujours Amazon, et c’est bien le principal.

P.S. Si vous êtes inscrit sur la liste, vous avez reçu par courriel un code promotionnel pour acheter le livre au tiers du prix. Et si vous n’êtes pas inscrit, tant pis pour vous!

Laisser un commentaire