Des nouvelles de l’Horloge vivante

L’Horloge vivante, nouvelle fantastique de Philippe Roy

En travaillant tard le soir, et malgré mes trois jours à Québec au congrès Boréal, je suis finalement parvenu à compléter un epub potable de l’Horloge vivante, ce qui fait que les commandes de la version numériques devraient être honorées bientôt.

La difficulté n’est pas de créer un epub, opération simplissime, mais bien de créer un epub de qualité. Hélas, il semble que je vais devoir me contenter des limitations propres aux différentes liseuses. Même après avoir rigoureusement spécifié la langue, mon iPad s’entête à me glisser des coupures de mots à des endroits farfelus.

J’ai donné sa chance à Calibre, mais le code fantaisiste m’a rapidement fait reculer. J’ai tenté aussi la conversion par Page, vantée par Apple et par d’autres, mais le résultat était encore pire.

Ensuite, je me suis attaqué au «hard coding» tentant de construire à la main un epub en entier. Force est d’admettre que ça ne va pas tout seul, avec les multiples fichiers de description. Après un long travail, on zip tout ça, juste pour voir que le fichier ne fonctionne pas. Une autre journée perdue à comprendre pourquoi: le fichier mimetype doit être inclus dans le zip, mais pas compressé. Comment y arrive-t-on? Je laisserai un autre répondre, car j’ai renoncé.

C’est finalement avec Sigil que j’ai terminé ce chemin de croix. Après une journée passée à rager contre ses bugs, ses limites et son interface, je suis arrivé à pondre un epub fonctionnel. Il semble avoir perdu sa manie de modifier mon code derrière mon dos. Sans doute ne le fait-il qu’une fois, lors de l’importation du html de base. Tout de même, c’est lourdeau.

Quelques logiciels, se détaillant autour de 45$, proposent d’assister à la création d’un epub. Je tenterais allègrement l’investissement, si seulement ils mettaient à disposition une version d’essai.

Alors, pour la suite?

Le livre est actuellement en révision de copie. Il devra être révisé sur différentes liseuses, converti en mobi puis révisé de nouveau. Au moins, le fichier a le mérite d’exister.

Des que le epub sera terminé, ce sera le moment de le mettre sur le marché. Nous vous tiendrons au courant.

Quand à la version imprimée, le montage est terminé, à l’exception de la couverture. L’intérieur doit aussi être révisé. L’envoi des copies en prévente se fera en même temps que la mise sur le marché.

Si vous désirez recevoir des mises à jour, n’hésitez pas à vous inscrire à notre liste d’envoi ou encore à aimer notre page Facebook.